Publicité

Le Guinness World Records retire à "Bobi" son titre de chien le plus vieux du monde

Bobi n'était, finalement, pas le plus vieux chien du monde. C'est ce qu'a conclu le Guinness World Records, qui recense les records au niveau mondial, au terme d'une enquête d'un peu plus d'un mois.

Bobi est mort en octobre dernier à l'âge supposé de 31 ans et 165 jours, selon un communiqué publié sur le site du Guinness World Record (GWR) qui l'avait distingué en février 2023. Il avait été sacré plus vieux chien du monde et plus vieux chien de tous les temps. Ce rafeiro, une race de chien qui a normalement une espérance de vie entre 12 et 14 ans en moyenne, vivait entouré de chats dans une maison à Conqueiros, un petit village du centre du Portugal.

L'enquête "a conclu que le GWR ne disposait plus des preuves nécessaires pour affirmer que Bobi était le détenteur du record", selon un communiqué de l'entreprise ce jeudi 22 février.

Plusieurs experts avaient exprimé des doutes

Cette enquête avait été ouverte à la suite d'"inquiétudes soulevées par des vétérinaires et d'autres experts, à la fois en privé et dans les commentaires publics, et aux résultats d'enquêtes menées par certains médias".

Un vétérinaire avait par exemple souligné auprès du Guardian qu'un chien âgé de 31 ans est "l'équivalent d'un être humain vivant jusqu'à plus de 200 ans, ce qui, compte tenu de nos capacités médicales actuelles, est totalement invraisemblable".

"Les affirmations extraordinaires nécessitent des preuves extraordinaires, et aucune preuve concrète n'a été fournie pour prouver son âge", avait estimé Danny Chambers.

Des preuves insuffisantes

Cité dans le communiqué, le directeur des records du Guinness, Mark McKinley, a détaillé les preuves exigées pour l'attribution de ces titres. "Souvent un minimum de deux déclarations de témoins et d'experts en la matière, ainsi que des photos, des vidéos et, le cas échéant, nous évaluons également les données fournies par la technologie en rapport avec l'exploit", a-t-il expliqué.

Pour prouver l'âge d'un animal de compagnie, il s'agit des micro-puces, qui, lorsqu'elles sont injectées sous sa peau, renvoient à un registre qui contient notamment sa date de naissance.

Le nouveau détenteur du record pas encore connu

Or, les données de la micro-puce de Bobi "provenaient de la base du gouvernement portugais, la SIAC, qui, il s'avère, lorsqu'elle a été mise en place en 2022, n'exigeait pas de preuve d'âge pour les chiens nés avant 2008", est-il dit dans le communiqué.

"La déclaration vétérinaire supplémentaire fournie comme preuve de l'âge de Bobi citant également les données de la micro-puce, nous ne disposons d'aucune preuve concluante qui puisse prouver définitivement la date de naissance de Bobi", a ajouté Mark McKinley.

Le nouveau détenteur du record ne sera pas connu tout de suite, selon le Guinness, qui demandera désormais des "preuves documentaires" pour "toutes les années de la vie de l'animal".

Article original publié sur BFMTV.com