Publicité

Guerre en Ukraine : un pilote russe, qui avait déserté l’armée, retrouvé mort en Espagne

En septembre, le pilote russe Maxim Kuzminov avait participé à un spot de communication du renseignement ukrainien.  - Credit:Capture d'écran
En septembre, le pilote russe Maxim Kuzminov avait participé à un spot de communication du renseignement ukrainien. - Credit:Capture d'écran

Pilote de l'armée russe, il dénonçait le « génocide du peuple ukrainien ». Maxim Kuzminov, qui s'était opposé à l'invasion de l'Ukraine en faisant défection en faveur de Kiev, a été retrouvé mort, mardi 13 février, selon plusieurs sources concordantes.
L'annonce de son décès a en effet été confirmée par les médias ukrainiens Suspilne et The Kyiv Post ainsi que par l'agence prorusse Tass.

⚡️BREAKING: The Main Intelligence Directorate (#HUR) confirmed the death of Russian pilot #Kuzminov, who hijacked the #Mi8 helicopter for #Ukraine.

"We can confirm the fact of death," Andriy Yusov, HUR representative, told Kyiv Post. pic.twitter.com/7BDNg6GqJY

— KyivPost (@KyivPost) February 19, 2024

Le corps du jeune homme de 28 ans a été retrouvé criblé de balles à l'intérieur d'un véhicule incendié, dans la commune de Villajoyosa, située près d'Alicante en Espagne. Selon les informations du Figaro, la victime portait sur elle des papiers « falsifiés », ne permettant pas de certifier son identité.

« Une caractéristique qui coïncide avec les garanties offertes par les autorités ukrainiennes aux soldats russes qui souhaitaient passer à l'ennemi », précise le quotidien. À savoir : de nouveaux documents et une compensation monétaire – 500 000 dollars, en l'occurrence.

Alors convaincu de la responsabilité de son pays dans la guerre en Ukraine, Maxim Kuzminov accepte, en août 2023, de détourner un hélicoptère militaire russe Mi-8, rempli de technologie, pour les forces armé [...] Lire la suite