Publicité

Guerre en Ukraine: le pape indique que le Vatican participe à une mission de paix pour tenter de mettre fin au conflit

Le Vatican participe à une mission de paix pour tenter de mettre fin au conflit entre la Russie et l'Ukraine, a déclaré dimanche le pape François, refusant de donner plus de détails, rapportent l'agence de presse Reuters et le média américain CNN.

"Je suis prêt à faire tout ce qui doit être fait. Une mission est en cours, mais elle n'est pas encore publique. Lorsqu'elle le sera, je la révélerai", a déclaré le pape à la presse lors du vol retour après une visite de trois jours en Hongrie.

"Je pense que la paix se fait toujours en ouvrant des canaux. On ne peut jamais obtenir la paix par la fermeture", a-t-il dit.

Le pape François a ajouté qu'il avait discuté de la situation ukrainienne avec le Premier ministre hongrois Viktor Orban et avec le métropolite de Budapest Hilarion, représentant de l'Église orthodoxe russe. "Tout le monde est intéressé par une voie vers la paix", a-t-il dit.

Le pape François révèle avoir eu une pneumonie

Le pape François, qui est apparu en relativement bonne condition, a également mentionné durant le vol son état de santé, après son hospitalisation fin mars pour ce que le Vatican avait alors qualifié de bronchite.

Le pape a déclaré avoir ressenti une forte douleur à la fin de l'audience générale du 29 mars. "J'avais une forte fièvre et (...) le médecin m'a immédiatement fait hospitaliser", a-t-il dit, précisant avoir eu "une pneumonie aiguë et forte, dans la partie basse du poumon".

"L'organisme a bien répondu au traitement. Grâce à Dieu, je peux vous le raconter", a-t-il ajouté. Le pape a passé trois jours à l'hôpital à Rome avant de sortir, le 1er avril, à l'issue d'une cure d'antibiotiques. Dans sa jeunesse, à l'âge de 21 ans, Jorge Bergoglio avait souffert d'une pleurésie aïgue et les chirurgiens avaient procédé à l'ablation partielle de son poumon droit.

Article original publié sur BFMTV.com