Guerre en Ukraine : de nouveaux morts à la suite de bombardements russes

« Ce ciblage systématique de la population à l'approche de l'hiver traduit une volonté claire de la Russie de faire souffrir le peuple ukrainien, de le priver d'eau, de chauffage et d'électricité pour saper sa résilience », a déclaré la diplomatie française (image d'illustration).  - Credit:UKRAINIAN NATIONAL POLICE / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP
« Ce ciblage systématique de la population à l'approche de l'hiver traduit une volonté claire de la Russie de faire souffrir le peuple ukrainien, de le priver d'eau, de chauffage et d'électricité pour saper sa résilience », a déclaré la diplomatie française (image d'illustration). - Credit:UKRAINIAN NATIONAL POLICE / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Les bombardements russes continuent en Ukraine, et ont fait de nouveaux morts, notamment à Kherson, retournée dans le giron ukrainien depuis à peine deux semaines. Les bombes ont fait quatre morts et dix blessés à Kherson (sud), et six morts et 30 blessés à Vychgorod, près de Kiev.

L'Ukraine, et notamment sa capitale Kiev, était largement privée d'électricité et d'eau jeudi, au lendemain de nouvelles frappes russes massives qui ont spécifiquement visé les infrastructures énergétiques, une stratégie qualifiée de « crimes de guerre » par les alliés occidentaux au moment où l'hiver s'installe. Selon le président Volodymyr Zelensky, une quinzaine de régions rencontraient des problèmes avec l'approvisionnement en eau et en courant. « La situation avec l'électricité reste difficile dans presque toutes les régions. Cependant, nous nous éloignons progressivement des coupures et, chaque heure, nous rebranchons l'électricité pour de nouveaux consommateurs », a-t-il dit.

À Kiev, frappée par une pluie glaciale qui tombait sur la neige et des températures proches de zéro, environ 70 % de la population restait privée d'électricité, tandis que l'approvisionnement en eau a été rétabli, selon la mairie. De son côté, le ministère russe de la Défense a affirmé que les bombardements russes n'avaient pas pris pour cible la capitale, accusant la défense antiaérienne ukrainienne d'avoir été responsable des dommages à Kiev. Le reste de l'Ukraine était également largement affecté pa [...] Lire la suite