Publicité

Guerre en Ukraine: Londres annonce de nouvelles sanctions contre Moscou visant notamment les diamants

Le Royaume-Uni a annoncé ce vendredi de nouvelles sanctions contre le secteur minier russe, ciblant les importations d'aluminium, de diamants, de cuivre et de nickel dans le but de restreindre la capacité de Moscou à financer sa guerre en Ukraine.

"Comme le montrent les sanctions annoncées aujourd'hui, le G7 reste uni face à la menace de la Russie et ferme dans son soutien à l'Ukraine", a déclaré le Premier ministre britannique Rishi Sunak en marge du sommet du G7 qui s'ouvre ce vendredi à Hiroshima (ouest du Japon).

Des sanctions américaines prévues

La Russie a exporté des diamants pour un montant estimé à 4 à 5 milliards de dollars en 2021.

Les chefs d'Etat et de gouvernement du G7 devraient discuter d'une série de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie, y compris des mesures américaines visant à inscrire 70 entités russes et étrangères supplémentaires sur une liste noire commerciale des Etats-Unis.

Les dirigeants, réunis à Hiroshima jusqu'à dimanche, devraient aussi s'efforcer de renforcer les sanctions existantes et de lutter contre leur contournement, de restreindre l'accès de Moscou au système financier international et de s'engager à geler les avoirs russes jusqu'à la fin de la guerre en Ukraine.

Article original publié sur BFMTV.com