Guerre en Ukraine: Kiev estime que le cessez-le-feu russe est une "hypocrisie"

Un drapeau ukrainien hissé à Stoyanka près de Kiev en Ukraine, le 4 mars 2022. - Aris Messinis
Un drapeau ukrainien hissé à Stoyanka près de Kiev en Ukraine, le 4 mars 2022. - Aris Messinis

Un conseiller de la présidence ukrainienne, Mykhaïlo Podoliak, a qualifié jeudi l'annonce d'un cessez-le-feu russe en Ukraine à l'occasion du Noël orthodoxe "d'hypocrisie", appelant les troupes de Moscou à quitter le pays.

"La Russie doit quitter les territoires occupés, c'est alors seulement qu'il y aura une 'trêve temporaire'. Gardez votre hypocrisie", a-t-il écrit sur Twitter.

Dans un message séparé destiné à la presse, Mykhaïlo Podoliak a dénoncé ce cessez-le-feu ordonné quelques instants plus tôt par le président russe Vladimir Poutine de "pur geste de propagande".

Des "initiatives délibérément manipulatrices"

"La Russie tente par tous les moyens de réduire au moins temporairement l'intensité des combats et les frappes sur ses centres logistiques afin de gagner du temps", a poursuivi Mykhaïlo Podoliak.

Il a accusé Vladimir Poutine de ne pas avoir "le moindre désir de mettre fin à la guerre" et d'essayer de "convaincre les Européens de faire pression sur" Kiev en vue de négociations de paix, ce que l'Ukraine refuse depuis des mois.

"Il n'est pas nécessaire de répondre aux initiatives délibérément manipulatrices des dirigeants russes", a-t-il encore indiqué.

Selon l'ordre de Vladimir Poutine, le cessez-le-feu doit débuter vendredi à 12h (9h GMT) et se terminer à 24h le lendemain (21h GMT), à l'occasion du Noël orthodoxe.

Article original publié sur BFMTV.com