Publicité

Ukraine : des frappes russes la nuit du Nouvel An font quatre morts

Le chef de la police de Kiev, Andriï Nebitov, a publié de son côté une photographie sur Facebook montrant ce qui semble être les restes d'un drone avec les mots « Bonne année » en russe.  - Credit:SAMEER AL-DOUMY / AFP
Le chef de la police de Kiev, Andriï Nebitov, a publié de son côté une photographie sur Facebook montrant ce qui semble être les restes d'un drone avec les mots « Bonne année » en russe. - Credit:SAMEER AL-DOUMY / AFP

Pas de trêve pour la Saint-Sylvestre en Ukraine. « Durant la nuit du 31 décembre 2022 au 1er janvier 2023, les envahisseurs russes ont attaqué l'Ukraine avec des drones kamikazes Shahed-131/136 de fabrication iranienne », a indiqué l'armée de l'air ukrainienne. Selon elle, 13 de ces drones ont été abattus avant minuit et 32 après minuit. Les autorités ukrainiennes ont fait part d'un bilan de 4 morts et 50 blessés. Ces attaques ont visé notamment la capitale, Kiev, et sept autres régions ukrainiennes.

Les journalistes de l'AFP présents à Kiev avaient entendu une dizaine d'explosions samedi en début d'après-midi et plusieurs autres quelques dizaines de minutes après le Nouvel An. Dans le centre de Kiev, un missile a notamment éventré la façade d'un hôtel. L'armée de l'air ukrainienne a également annoncé avoir abattu au cours de la nuit 45 drones explosifs Shahed, de fabrication iranienne, lancés par la Russie. Elle n'a pas précisé si des drones avaient atteint leurs cibles.

Le chef de la police de Kiev, Andriï Nebitov, a publié de son côté une photographie sur Facebook montrant ce qui semble être les restes d'un drone avec les mots « Bonne année » en russe. « C'est tout ce dont vous avez besoin de savoir sur l'État terroriste et son armée », a-t-il écrit.

L'Ukraine accuse la Russie de viser des zones résidentielles

L'armée russe a, elle, affirmé avoir mené samedi 31 décembre « une attaque aéroportée de précision à longue portée contre des installations de l'indu [...] Lire la suite