Publicité

Guerre en Ukraine : des « saboteurs » ukrainiens font une incursion armée en Russie

La présidence ukrainienne a assuré que Kiev n'avait « rien à voir » avec cette incursion, affirmant suivre la situation avec « intérêt ». (Photo d'illustration).   - Credit:VIRGINIE NGUYEN HOANG / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
La présidence ukrainienne a assuré que Kiev n'avait « rien à voir » avec cette incursion, affirmant suivre la situation avec « intérêt ». (Photo d'illustration). - Credit:VIRGINIE NGUYEN HOANG / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Alors que la Russie peine à assurer la sécurité de ses frontières dans les zones limitrophes de l'Ukraine, Moscou a reconnu ce lundi qu'un groupe de « saboteurs » s'était introduit sur son territoire. Côté ukrainien, les autorités ont indiqué avoir subi une attaque russe de grande ampleur durant la nuit, causant notamment une brève coupure de courant dans une centrale nucléaire.

Cette incursion intervient alors que les forces russes ont revendiqué ce week-end la capture de la ville dévastée de Bakhmout, dans l'est de l'Ukraine, théâtre de la bataille la plus longue et la plus meurtrière du conflit qui a commencé en février 2022. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a démenti la perte de Bakhmout où son armée a dit tenir encore une petite zone, tout en continuant une percée sur les flancs russes au nord et au sud de la ville.

Lundi, les autorités russes ont rapporté « l'entrée d'un groupe de sabotage et de reconnaissance de l'armée ukrainienne dans le district de Graïvoron », dans la région de Belgorod, frontalière de l'Ukraine. « Les forces armées russes, aux côtés des gardes-frontières, de la Garde nationale et des services de sécurité prennent toutes les mesures nécessaires pour éliminer l'ennemi », a affirmé sur Telegram le gouverneur régional, Viatcheslav Gladkov.

À LIRE AUSSIPourquoi la France refuse de livrer des avions de chasse à Kiev

Le président Vladimir Poutine a été informé de cette incursion, a déclaré aux journalistes son porte-parole Dmitri [...] Lire la suite