Publicité

Paris va livrer "des dizaines de blindés et de chars légers" à Kiev, Macron pour de nouvelles sanctions contre Moscou

La France va "former et équiper" plusieurs bataillons ukrainiens "avec des dizaines de véhicules blindés et de chars légers, dont des AMX-10RC", a-t-on appris dans la nuit de dimanche à lundi auprès de l'Élysée.

"Le soutien militaire que fournit la France depuis le début de la guerre pour permettre à l’Ukraine de se défendre se poursuit et de nouvelles livraisons sont en préparation pour tenir compte en permanence des besoins les plus urgents et les plus immédiats de l’Ukraine", justifient les deux présidents, Emmanuel Macron et Volodymyr Zelensky, dans une déclaration commune transmise à la presse.

La France concentre aussi ses "efforts sur le soutien des capacités de défense aérienne de l'Ukraine", souligne la déclaration commune.

"Nécessité d'accroître nos pressions collectives sur la Russie"

Les présidents français Emmanuel Macron et ukrainien Volodymyr Zelensky appellent en outre à accroître la pression sur la Russie par de "nouvelles sanctions", relève l'AFP.

"L'Ukraine et la France s'accordent sur la nécessité d'accroître nos pressions collectives sur la Russie par de nouvelles sanctions afin d'affaiblir la capacité de ce pays à poursuivre sa guerre d'agression illégale", déclarent les deux pays.

"L'avenir de l'Ukraine et de son peuple est au sein de la famille européenne. L'Union européenne a déjà reconnu la perspective européenne de l'Ukraine et lui a accordé le statut de pays candidat", dit en outre la déclaration qui ajoute que la France "attend avec intérêt le rapport de la Commission européenne pour commencer les négociations d'adhésion".

La France réaffirme, dans ce texte, le droit de l'Ukraine à choisir ses arrangements de sécurité et veut aider "l'Ukraine à poursuivre son chemin vers la famille euro-atlantique", est-il écrit.

Volodymyr Zelensky faisait étape à Paris dimanche soir, où il était reçu par Emmanuel Macron à l'Élysée. Cette visite s'inscrit dans le cadre d'une mini-tournée européenne qui l'a aussi conduit en Italie et en Allemagne au cours du week-end.

Article original publié sur BFMTV.com