Défilé du 9 mai : l’armée défend « la patrie » face à une « menace inacceptable », selon Poutine

Des militaires russes défilant lors des célébrations du 9 mai à Moscou.
Des militaires russes défilant lors des célébrations du 9 mai à Moscou.

Un défilé et des célébrations comme un signal pour les Russes et le reste du monde. À l'occasion du 77e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie en 1945 et en pleine « opération spéciale » en Ukraine, le Kremlin sort les muscles. Vladimir Poutine compte bien démontrer la puissance de son armée qui défilera sur l'emblématique place Rouge, au cœur de Moscou, et notamment la modernité de son arsenal nucléaire. Ainsi, plusieurs missiles nucléaires sont attendus, comme le système balistique intercontinental Iars RS-24 et le système Iskander, de portée moindre.

Plusieurs corps de militaires, dont des parachutistes ayant participé à l'offensive en Ukraine, ont défilé au pas de l'oie. La BBC relève cependant l'absence de certains équipements aperçus au combat ces dernières semaines, notamment des chars T-80, des canons automoteurs 2S35 Koalitsiya-SV ou encore des lance-roquettes TOS-1A Solntsepek. L'armée de l'air devait également parader dans le ciel moscovite, mais la mauvaise météo a entraîné l'annulation de cette performance, où des avions devaient dessiner la lettre Z en hommage à la guerre en Ukraine.

« Avion de l'Apocalypse »

Lors de son discours, Vladimir Poutine a assuré que l'armée russe défendait « la patrie » en Ukraine, face à la « menace inacceptable » que représente son voisin. « Je m'adresse à nos forces armées : vous vous battez pour la patrie, pour son avenir », a-t-il dit depuis la place Rouge, face à des milliers de soldats participant au [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles