Guerre en Ukraine: le coût de la reconstruction estimé à 750 milliards de dollars

Volodymyr Zelensky et Denys Chmygal se sont exprimés ce lundi à l'ouverture de la Conférence de Lugano, qui affiche l'ambition de dessiner les contours d'une stratégie pour relever leur pays.

Il faudra au moins 750 milliards de dollars pour reconstruire l'Ukraine mise à feu et à sang par les troupes russes depuis plus de quatre mois et ce sera l'affaire de toutes les démocraties, ont souligné ce lundi son président et son Premier ministre.

"La reconstruction de l'Ukraine est la tâche commune de tout le monde démocratique" et "la contribution la plus importante à la paix dans le monde", a lancé Volodymyr Zelensky devant les responsables des Etats alliés de Kiev ou de nombreuses institutions internationales ainsi que des représentants du secteur privé.

Saisir les avoirs russes gelés

"Qui doit payer pour le plan de reconstruction, qui est d'ores et déjà estimé à 750 milliards de dollars ?", s'est demandé Denys Chmygal, avant d'apporter la réponse: saisir les avoirs russes gelés dans le cadre des sanctions internationales, qu'il évalue à entre 300 et 500 milliards de dollars.

Denys Chmygal a aussi exposé le plan de reconstruction en trois étapes concocté par son gouvernement. L'urgence est d'aider la population touchée par la guerre avant, dans un 2e temps, de financer des milliers de projets de reconstruction et, à long terme, il faut préparer une Ukraine européenne, verte et numérique, a expliqué le Premier ministre.

Pour mieux convaincre, la délégation ukrainienne s'est livrée pendant plusieurs heures à d'impressionnants exposés très détaillés sur les dégâts causés aux infrastructures, à la production d'énergie ou encore au tissu social mais aussi sur les besoins et ce que doit être la nouvelle Ukraine.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Guerre en Ukraine : quitter ou fuir la Russie pour la Turquie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles