Publicité

La guerre en Ukraine, carte à l'appui, jeudi 8 février 2024

Avdiivka, dans l'est de l'Ukraine, reste un objectif principal des opérations russes, a déclaré le ministère britannique de la Défense dans sa dernière mise à jour des renseignements, notant qu'au cours des deux dernières semaines, les forces russes ont probablement déployé des forces supplémentaires dans le secteur d'Avdiivka, augmentant ainsi la pression sur les positions ukrainiennes autour de la ville.

Plusieurs blogueurs russes ont affirmé que les forces russes avaient avancé vers le sud le long de la voie ferrée au nord-ouest d'Avdiivka.

Ces mêmes blogueurs affirment que les forces russes contrôleraient désormais entre 18 et 20 % d'Avdiivka.

La Russie continue également d’attaquer dans les limites sud-est de la ville, avec des combats urbains de rue à rue. L’Ukraine continue de mener des contre-attaques pour garantir que la principale route d’approvisionnement ne soit pas coupée.

Le ministère britannique de la Défense a aussi déclaré qu'au cours des quatre dernières semaines "environ 600 munitions guidées ont été lancées contre les positions ukrainiennes à Avdiivka depuis des avions tactiques".

Les sorties russes ont augmenté le nombre de frappes aériennes guidées de 30 à 50 par jour le 5 février, soit une augmentation de plus de 66 % au cours des deux dernières semaines. Cependant, les chasseurs russes sont obligés de lancer des munitions à distance, ce qui dégrade leur précision en raison de la menace persistante de la défense aérienne ukrainienne.

Il est presque certain que la Russie poursuivra sa pression offensive dans cette zone au cours des prochaines semaines, en tirant largement parti de sa puissance aérienne tactique pour soutenir ses efforts.