Ukraine : Amnesty International accuse la Russie de crimes de guerre

Dans un nouveau rapport, publié lundi 13 juin, Amnesty International dénonce la mort de centaines de civils dans des bombardements aveugles russes utilisant des armes à sous-munitions et des mines à dispersion, deux catégories interdites par les traités internationaux, dans la région de Kharkiv. L'ONG accuse la Russie de crimes de guerre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles