Publicité

Guerre Israël-Hamas : pourquoi TPMP est ciblée par un appel à boycott ?

Plusieurs internautes appellent à ne plus regarder l'émission de Cyril Hanouna, dont ils regrettent la prise de position sur le conflit entre Israël et le Hamas.

L'émission de Cyril Hanouna Touche Pas à Mon Poste (TPMP) visée par un appel à boycott (Capture écran / TPMP)
L'émission de Cyril Hanouna Touche Pas à Mon Poste (TPMP) visée par un appel à boycott (Capture écran / TPMP)

Après Carrefour, McDonald's, ou encore Puma, c'est au tour de l'émission de télévision Touche Pas à mon Poste (TPMP) d'être visée par un appel à boycott, sur fond de guerre entre Israël et le Hamas. De nombreux appels à ne pas regarder l'émission présentée par Cyril Hanouna circulent sur les réseaux sociaux, avec les #BoycottTPMP ou encore #BoycottHanouna.

Une position pro-israëlienne reprochée à Hanouna

À l'origine de cet appel à boycott, le traitement jugé partial par l'émission de la guerre entre Israël et le Hamas, depuis l'offensive menée par le groupe palestinien le 7 octobre contre l'État hébreu, et notamment un positionnement jugé pro-Israël, à plusieurs reprises.

Des intervenants "pro palestiniens" coupés ?

Parmi les extraits pointés du doigt par les internautes, les interventions en plateau de Karim Zeribi face à Franck Tapiro, dont les internautes estiment qu'il a été interrompu par Cyril Hanouna parce qu'il dénonçait le traitement de la population de la bande de Gaza depuis des années, ou encore du chroniqueur Guillaume Genton et de l'ancienne miss France Delphine Wespiser, qui ont été interrompues par le présentateur alors qu'ils avaient un point de vue "pro palestinien".

Un impact sur les audiences ?

Hasard ou réel impact de cet appel à boycotter l'émission TPMP, Médiametrie a relevé une baisse significative des audiences du talk show, et un écart en hausse face à son principal concurrent, Quotidien. Le 17 octobre, on enregistrait même près d'un million de téléspectateurs d'écart entre les deux émissions. Un écart qui semble s'être légèrement résorbé depuis, mais qui reste important, selon les audiences de Médiametrie, publiée par PureMedias.

À LIRE AUSSI >> Israël-Palestine : Carrefour, McDonald's, Puma... les appels à boycott se multiplient

Un appel à boycotter et une chute des audiences qui a poussé Cyril Hanouna à évoquer lui-même dans ses émissions cet appel, notamment le vendredi 20 novembre. "Les gars, boycottez ce que vous voulez, les mecs qui veulent boycotter, ils ont rien compris, c'est un discours contraire à la paix, et ici sur le plateau on a été je trouve les plus justes de tous les médias qui ont traité de cette actualité", a lancé le présentateur, soutenu par plusieurs chroniqueurs.

Face à ce recul des audience, la chaine C8 a communiqué de son côté sa satisfaction, mettant en avant notamment de bons chiffres : 4e chaîne nationale sur les 15/24 ans, une deuxième partie à 1,06 million de téléspectateurs ou encore pour la partie principale de l'émission, "la 4e chaîne nationale sur cibles avec 1,74 million de téléspectateurs".

VIDÉO - Face à un contexte tendu, Cyril Hanouna annonce des mesures de sécurité dans Touche pas à mon poste