Publicité

Guerre Israël - Hamas : Emmanuel Macron dit son soulagement et sa mobilisation après la libération des 3 Français

À la faveur d’un accord entre Israël et le Hamas, trois mineurs français, âgés entre 12 et 16 ans, ont été libérés de Gaza ce soir.

POLITIQUE - Emmanuel Macron se dit « extrêmement heureux » après la libération de trois otages français. À la faveur d’un accord entre Israël et le Hamas, trois mineurs âgés entre 12 et 16 ans, ont été libérés de Gaza ce lundi 27 novembre au soir. Cinq autres Français sont toujours portés disparus depuis l’attaque meurtrière du groupe terroriste le 7 octobre dernier.

Conflit Israël-Hamas : les images des onze otages libérés par le Hamas ce 27 novembre

« Eitan, 12 ans. Erez, 12 ans. Sahar, 16 ans. Trois de nos jeunes compatriotes font partie du groupe d’otages libérés aujourd’hui », a écrit le chef d’État quelques heures après leur libération, sur son compte X (ex Twitter), confirmant ainsi leur identité. Il a par ailleurs réaffirmé la pleine « mobilisation » de l’État pour « obtenir la libération de tous les otages. »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, avait également confié lundi son « immense soulagement ». « Nous retrouvons, nous aussi France, trois de nos enfants, Eitan, Erez et Sahar, qui ont été lâchement pris en otage et qui sont enfin libres », s’est réjouie la cheffe de la diplomatie française sur BFMTV.

« De nombreux otages restent détenus »

« Nos pensées accompagnent les familles de nos compatriotes toujours retenus en otage », avait de son côté écrit la Première ministre, Elisabeth Borne. Tandis que Sebastien Lecornu a exprimé, lui aussi, son « immense soulagement », mais encourage, dans le tweet ci-dessous, à ne pas relâcher « nos efforts. De nombreux otages dont des français restent détenus par le Hamas ».

Les trois libérés lundi sont franco-israéliens. Ils ont été enlevés dans le kibboutz de Nir Oz le 7 octobre avec leurs pères respectifs. Ils ont été remis lundi soir à des véhicules de la Croix Rouge et sont arrivés en Israël avec huit autres otages israéliens vers 22 heures (heure de Paris).

Alors que la trêve entre Israël et le Hamas a été prolongée de 48 heures, un cinquième échange d’otages israéliens contre la libération de prisonniers palestiniens devrait avoir lieu ce mardi. Tôt ce matin, le gouvernement israélien a reçu la liste de dix otages devant être libérés dans la journée sans toutefois dévoiler leurs noms, selon les médias israéliens.

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

La trêve à Gaza entre Israël et le Hamas prolongée de deux jours, annonce le Qatar

Dominique de Villepin, accusé d’antisémitisme après ses mots dans « Quotidien », répond

VIDÉO - Israël-Hamas : le Qatar, acteur clé dans les négociations pour la libération des otages