Publicité

Guerre Hamas-Israël : les répercussions du conflit sur le marathon des Sables

ENTRETIEN. Le Half marathon des Sables, en Égypte, devait se courir du 18 au 24 novembre. Il a été reporté à la dernière minute pour des raisons de sécurité.

Le Half marathon des Sables, en Égypte, qui devait se courir du 18 au 24 novembre, a été reporté à la dernière minute à cause de la guerre entre le Hamas et Israël. - Credit:ANTHONYDEROEUX©HMDSJOR2023

Alors que l'étape se situant en Jordanie a bien eu lieu (du 4 au 10 novembre), le Half marathon des Sables – une épreuve mythique qui a vu le jour en 1987 –, prévu en Égypte, n'a pas eu lieu cette année. La course, qui devait durer du 18 novembre au 24 novembre, a été annulée cinq jours avant, à cause, entre autres, d'un manque de sécurité.
Cyril Gauthier, l'organisateur de l'épreuve, nous raconte les événements qui ont amené au report.

Le Point : Pour quelles raisons avez-vous dû annuler le Half marathon des Sables à la dernière minute ?

Cyril Gauthier : Il ne s'agit pas d'une annulation, mais d'un report. Nous allons maintenir la course et espérer qu'elle se déroule en novembre 2024. Quand on organise des courses, on est en relation avec les différents gouvernements des pays où elles se déroulent, que ce soit au Pérou, au Maroc, en Turquie, etc. C'est la première des choses : leur expliquer notre façon de fonctionner, comment on communique avec eux, etc. En fonction des événements, il faut être capable de s'adapter. Quand je parle d'événements, il n'y a pas que les guerres. Ça a été le cas en Turquie, avec le tremblement de terre survenu cette année, qui a coûté la vie à 50 000 personnes.

Quand la guerre a éclaté entre le Hamas et Israël le 7 octobre, on s'est tout de suite posé la question sur les deux éditions qui arrivaient : la Jordanie et l'Égypte. Comme on le fait sur tous nos événements, on s'est mis en contact avec les pouvoirs publics pour s'assure [...] Lire la suite

VIDÉO - "Je ne voyais pas devant moi et je n'arrivais pas à respirer" : un Gazaoui raconte comment un tir de roquette a détruit son quartier