Publicité

Guerre Hamas-Israël : le point au 57e jour du conflit

Plus de 400 frappes ont ciblé la bande de Gaza depuis le vendredi 1er décembre.  - Credit:JOHN MACDOUGALL / AFP
Plus de 400 frappes ont ciblé la bande de Gaza depuis le vendredi 1er décembre. - Credit:JOHN MACDOUGALL / AFP

Samedi 2 décembre, la guerre entre le groupe terroriste Hamas et Israël a atteint son 57e jour, depuis l'attaque sanglante de l'organisation terroriste palestinienne le 7 octobre dernier. Après une trêve d'une semaine et la libération de plusieurs dizaines d'otages et de prisonniers, les tensions et les bombardements ont repris entre les deux belligérants depuis le vendredi 1er décembre. Selon le dernier bilan israélien officiel, 1 200 personnes, majoritairement civiles, ont été tuées lors de l'attaque du 7 octobre et 240 personnes ont été enlevées.

En représailles, Israël, qui a juré d'« anéantir » le Hamas, a bombardé sans relâche la bande de Gaza, où son armée est entrée, avant le début d'une trêve le 24 novembre. L'armée israélienne a repris les bombardements à l'expiration de cette pause vendredi matin.

« Des barrages de roquettes » tirés sur Israël

La branche armée du Hamas et celle du Jihad islamique, mouvement affilié, ont annoncé avoir tiré samedi « des barrages de roquettes » visant plusieurs villes d'Israël, notamment Tel-Aviv, sans faire de victimes.

Un dialogue « dans l'impasse »

Les négociateurs israéliens, qui poursuivaient au Qatar les discussions sur une nouvelle trêve avec le Hamas dans la bande de Gaza, sont rentrés en Israël car le dialogue était « dans l'impasse », a indiqué samedi le bureau du Premier ministre israélien.

Plus de 200 morts à Gaza depuis vendredi

La trêve entre Israël et le Hamas, qui a permis la libération de 105 otages et ce [...] Lire la suite