Publicité

Guerre Hamas-Israël : quatre mois après son enlèvement, l’inquiétude de la famille de Kfir Bibas

Le 21 janvier 2024, une pancarte demande la libération de Kfir Bibas, âgé de 9 mois, lors d'une manifestation à New York.  - Credit:SOPA Images/SIPA / SIPA / SOPA Images/SIPA
Le 21 janvier 2024, une pancarte demande la libération de Kfir Bibas, âgé de 9 mois, lors d'une manifestation à New York. - Credit:SOPA Images/SIPA / SIPA / SOPA Images/SIPA

« Le monde ne doit pas oublier. » Ce mardi 20 février, les proches de la famille Bibas ont tenu une conférence de presse pour continuer d'alerter sur le sort de Yarden et de sa femme Shiri, enlevés au kibboutz Nir Oz avec leurs deux enfants, Ariel, 4 ans, et Kfir, 9 mois, le 7 octobre dernier par le Hamas, comme l'explique Le Parisien.

Des images de la famille le jour de leur capture viennent d'être relayées par l'armée israélienne. Dans celles-ci, on y voit Shiri Bibas, de dos et entourée de sept hommes armés. Les vidéos ont été prises par une caméra de rue à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, à quelques kilomètres du kibboutz israélien de Nir Oz.

Lundi, Daniel Hagari, porte-parole de l'armée israélienne, a dit « craindre pour leurs vies », quatre mois après leur enlèvement. Fin novembre, le Hamas avait donné pour mort Shiri et les deux enfants, tués « dans un bombardement israélien », une information que refuse de confirmer Tsahal qui avait évoqué la nécessité d'examiner « la fiabilité de ces informations ».

À LIRE AUSSI « La stratégie numérique du Hamas est différente de celle de l'État islamique »

« L'enlèvement de bébés n'est pas l'islam »

Mardi, Ofri Bibas, la sœur de Yarden, a exigé que « le retour de ces enfants soit une priorité absolue dans tout accord, et que cette famille soit ramenée chez elle », appuyant sur le fait que « ces enfants sont les seuls à être toujours otages à Gaza ». À LIRE AUSSI Otages israéliens libérés à Gaza : les dess [...] Lire la suite