« GTA 6 » va proposer d’incarner un personnage féminin

Le dernier volet de GTA est sorti il y a près de dix ans, en 2013.
AFP/Getty Images Le dernier volet de GTA est sorti il y a près de dix ans, en 2013.

AFP/Getty Images

Le dernier volet de GTA est sorti il y a près de dix ans, en 2013.

JEUX VIDÉOS - Alors même que GTA 6 ne doit pas sortir avant 2024, le célèbre jeu vidéo est déjà au cœur des discussions. Et ce, depuis la mise en ligne d’un article de Bloomberg, ce mercredi 27 juillet, qui a révélé plusieurs éléments notoires de ce nouvel opus, à commencer par un changement majeur : la possibilité d’incarner une femme.

D’après la chaîne de télévision américaine, il s’agirait d’une héroïne latino-américaine. Celle-ci ferait partie d’un duo de criminels, un couple de braqueurs originaires d’un Miami fictif, inspiré par Bonnie et Clyde.

C’est un pas en avant, le mode solo de GTA ayant principalement permis jusqu’à maintenant de jouer avec un personnage masculin. Ce n’est toutefois pas une première, comme le souligne le site spécialisé Kotaku. En effet, dans la première version du jeu, sortie en 1997 sur PC et PlayStation, il était possible de choisir parmi quatre protagonistes féminins. Et dans la version pour Game Boy Color de GTA II, aussi. Cependant, dans l’une comme dans l’autre, ces héroïnes n’avaient aucun véritable trait de caractère les différenciant des personnages de l’autre sexe.

L’initiative n’est pas anodine. Depuis sa création, le jeu est souvent critiqué pour sa violence et sa représentation misogyne, hypersexualisante ou secondaire des femmes. Hillary Clinton s’était, par exemple, emportée contre les scènes de sexe et leur caractère interactif présentes dans GTA IV.

Exit les « blagues » misogynes

Les studios Rockstar Games, qui ont assuré à Bloomberg avoir « passé ces quatre dernières années à reconsidérer leur culture d’entreprise » pour amener à plus de progressisme et de bienveillance dans la boîte, veillent aussi à ce que soient proscrites les « plaisanteries » sur les « groupes marginalisés », comprendre, ici, les femmes, la communauté LGBT+, les personnes non blanches ou en situation de handicap.

Depuis 2013 et la sortie de GTA V, les fans de ce jeu d’action/aventure, où il est à peu près possible de faire tout ce que l’on veut, attendaient avec impatience d’en savoir plus sur l’avenir de la franchise. Vendu à plus de 155 millions d’exemplaires à travers le monde, le dernier opus de la franchise Grand Theft Auto 5 est le deuxième jeu vidéo le plus vendu de l’histoire derrière Minecraft.

À voir également sur Le HuffPost : Ils combattent les clichés sur le handicap grâce à l’eSport

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles