Le groupe Le Monde devient l'actionnaire majoritaire du HuffPost France

·1 min de lecture

Communiqué de presse - Paris, vendredi 17 décembre 2021

Le groupe Le Monde, qui détenait jusqu’à maintenant 34% du capital du Huff Post France, en est devenu l’actionnaire majoritaire. En effet, les discussions entamées cet été ont abouti à un accord pour la reprise par la Société éditrice du Monde des 51% que le groupe d’information américain Buzzfeed détenait depuis 2020 dans le pure player français.

“Ce rachat est l’aboutissement de dix ans d’engagement du Monde auprès du Huffpost, au moment où Buzzfeed souhaitait redéployer ses activités”, a souligné Louis Dreyfus, président du directoire du groupe Le Monde. ”Co-fondateurs du Huff Post France aux côtés d’Ariana Huffington, nous comptons désormais sur son équipe pour consolider son modèle économique tout en veillant à rester un laboratoire d’innovation éditoriale pour notre Groupe.”

Créé en 2005 aux Etats-Unis, le Huffington Post est l’un des pionniers des pure players d’information en ligne. Il a vu le jour en France en 2012, avec à sa tête la journaliste Anne Sinclair. Le site a très vite su s’imposer dans le paysage médiatique français. Il est devenu un carrefour majeur d’audience, notamment auprès d’un public jeune, qui constitue un des axes de développement du Groupe pour les années à venir. Sa chaîne Youtube compte près d’un million d’abonnés.

Pure player entièrement gratuit, le Huffpost occupe une place à part au sein de l’écosystème du groupe Le Monde. Avec une trentaine de journalistes, il a affiché en 2020 un résultat net à l’équilibre pour un chiffre d’affaires de 3,2 millions d’euros.

La rédaction du Huffpost est dirigée depuis juin dernier par Michaël Szadkowski, ancien rédacteur en chef au Monde, tandis qu’Arnaud Aubron, par ailleurs directeur de la diversification du Monde, en assure depuis peu la direction générale.

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles