Groupe Etat islamique au Grand Sahara : Adnan Abou Walid al-Sahraoui tué par les forces françaises

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La frappe française qui a tué le chef du groupe jihadiste Etat islamique au Grand Sahara (EIGS), Adnan Abou Walid al-Sahraoui, a eu lieu "il y a quelques semaines", a indiqué jeudi 16 septembre sur Radio France Internationale (RFI) la ministre française des Armées Florence Parly.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles