Publicité

Un groupe d’orques piégé dans la glace au Japon

Les images sont déchirantes. Une quinzaine d’orques ont été piégées dans des blocs de glaces dérivantes, au large de la côte est d’Hokkaido, au Japon. Dans une vidéo, publiée par Wildlife Pro et relayée par « The Japan Times », on peut voir les cétacés sauter frénétiquement hors de l’eau pour respirer dans un minuscule espace sans glace. Car, étant des mammifères dépourvus de branchies, les orques ne peuvent en apnée plus d'un quart d'heure, 20 minutes au grand maximum.

Et fait plus poignant, les orques semblent saigner de la mâchoire inférieure, ce qui laisse penser qu’elles se sont blessées en tentant de briser la glace pour respirer. Mardi 6 février, elles n’étaient toutefois parvenues qu’à s’offrir un espace de 10 m carrés, dans lesquelles elles se sont retrouvées agglomérées et piégées entre deux morceaux de banquise, provoquant un vent de panique.

Sur les réseaux sociaux, les appels à la mobilisation pour tenter de sauver ces espèces en voie de disparition se sont multipliés. L’ONG internationale Dolphin Project a notamment demandé l’envoi d’un navire brise-glace pour frayer un chemin aux orques jusqu’à l’eau libre.

Introuvables mercredi matin

Seulement, ce mercredi 7 février au matin, les orques avaient disparu. Les garde-côtes les ont cherchées pendant 1 h 30. En vain. Mais alors, où sont passés les cétacés ? Le premier scénario, le plus optimiste, est qu’elles sont sûrement parvenues à s’extraire de cette étendue de glace et à nager jusqu’à retrouver leur l...


Lire la suite sur ParisMatch