Publicité

Cette grotte était utilisée par les hommes préhistoriques pour enterrer leurs morts

Il y a près de 41 000 ans, les Néandertaliens enterraient déjà leurs morts, avait montré une étude en 2020. Une nouvelle découverte pourrait associer des sépultures à cette espèce éteinte. Dans le nord-est de l’Espagne, à environ 90 kilomètres de Barcelone, des archéologues ont mis à jour près de 7 000 ossements anciens dans la grotte La Cova dels Xaragalls. Ces restes sont la preuve que les lieux étaient utilisés comme une sorte de nécropole. Celle-ci a peut-être été fréquentée par des hommes et femmes de Néandertal.

La sépulture a été employée il y a environ 7 000 ans, entre la fin du Néolithique et jusqu’à il y a 3 000 ans, à l’Âge de bronze, rapporte le magazine Live Science, soit une période d’environ 4 000 ans.

Certains ossements ont été trouvés dans des fosses communes, d’autres étaient enterrés seuls. Dans ces tombes, des objets ont également été découverts dans les tombes, notamment des céramiques, des outils en silex et des colliers. Ce qui peut signifier que les personnes enterrées seules avaient un haut statut, par rapport à ceux qui reposaient dans les fosses communes.

L’un des crânes présentait un trou par trépanation, qui est l’une des procédures médicales les plus anciennes de la race humaine, indique un autre article de Live Science. Elle consiste à faire un trou dans le crâne pour traiter diverses maladies ou soigner la douleur.

L’individu “n'a pas survécu à l'intervention car il n'y a pas de régénération osseuse dans le trou”, a indiqué au média l'archéologue (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Henri III, Louis XIII, Louis XIV... : les rois de France face à l'ambition démesurée de leur frère
Les Vikings avaient-ils des tatouages ?
Quelle est la différence entre les Gaulois et les Celtes ?
Quels sont les plus grands empires de l'Histoire ?
8 mars : qui était Clara Zetkin, la militante à l'origine de la journée internationale des droits des femmes ?