Publicité

Gros changement en vue pour ce SUV Opel

L'Opel Crossland X fut le premier modèle de la marque allemande issu de sa collaboration avec l'ex groupe PSA. En 2024, ce modèle sera renouvelé, avec une nouvelle génération et, petite surprise, celui-ci ne s'appellera plus Crossland, mais Frontera, un nom qui fait écho à l'un des modèles du constructeur commercialisé dans les années 90.

Selon les déclarations officielles de la marque, ce SUV reposera sur les mêmes bases que la prochaine Citroën C3 Aircross.

Une gamme complète de motorisations

L'Opel Frontera, même s'il repose sur les mêmes bases que le futur C3 Aircross, adoptera des lignes un peu plus robustes, avec un petit côté tout-terrain qui ne devrait pas déplaire à certains clients. Contrairement à la tendance des SUV coupés, le nouveau Frontera se distinguera par ses formes assez rectilignes assez simples, optimisant l'habitabilité au maximum.
Bien que les détails mécaniques soient encore rares, ce modèle devrait reposer sur la plateforme Smart Car de Stellantis et inauguré sur la nouvelle C3. Cette plateforme, conçue pour accueillir à la fois des groupes motopropulseurs entièrement électriques et des systèmes électrifiés, offre un certain équilibre entre électrification, technologie et maintien des coûts. L'Opel Frontera proposera différentes motorisations, suivant la tendance du groupe vers une gamme de plus en plus électrifiée. La marque a d'ores et déjà déclaré que ce nouveau SUV sera disponible en version électrique dès son lancement, avec sans doute quelques similarités avec le ë-C3 Aircross. La version possédant le plus d'autonomie devrait dépasser les 400 km selon le cycle WLTP.

Une année 2024 riche pour Opel

En 2024, Opel lancera aussi le nouveau Grandland, un modèle qui reposera sur les mêmes bases...Lire la suite sur Autoplus