Le grolar : l'incroyable ours témoin du changement climatique !

wikimedia commons

Contraction de “grizzli” et de “polar”, le grolar est un animal hybride entre un ours blanc et un grizzli. Le résultat de ce croisement donne à voir un ours au pelage marron clair, avec une taille pouvant aller jusqu’à deux mètres en position debout. Un gros lard non mais un grolar oui ! On l'appelle aussi “pizzli”, mot-valise inversé formé à partir des mots anglais “polar” et “grizzli”. Cette hybridation est observée pour la première fois dans les années 1970, au parc zoologique de Thoiry, en France. Faute d’enclos, un grizzli et un ours polaire avaient alors été réunis et se sont reproduits, donnant naissance aux premiers petits “grolars”.

Avec le réchauffement climatique, ce phénomène est amplifié. En effet, avec la fonte de la banquise, l’ours blanc est repoussé vers le sud du Canada, son habitat naturel et l’ours brun, quant à lui, remonte vers les forêts du nord. Les deux espèces sont donc amenées à se croiser et à partager leur territoire une partie de l’année puis à s’accoupler. De plus, la fonte des glaces diminue la probabilité de rencontre des ours polaires entre eux et les pousse donc à chercher d’autres espèces avec lesquelles se reproduire. Selon les derniers relevés datant de 2014, cinq hybrides vivraient à l’état sauvage dans le monde.

D’après les spécialistes, le grolar n’est pas une nouvelle espèce puisque le patrimoine génétique du grizzli et de son cousin polaire est très similaire. Des résultats d’ADN ont d’ailleurs montré que l’ours blanc est déjà lui-même (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quel est le meilleur âge pour stériliser un chiot ?
Quel est le meilleur âge pour stériliser un chaton ?
Bouse de vache : le remède insoupçonné contre la dépression !
Les chiens ont-ils du flair sous l’eau ?
Comment comprendre le comportement d'un chien ?