Gregory Fitoussi, Les Disparus de la Forêt-Noire : "Après Peaky Blinders, j’ai reçu beaucoup de propositions de l’étranger"

© Alessandro Clemenza

Quel genre d’homme est Éric Maes, votre personnage ?

Gregory Fitoussi : C’est un flic franco-allemand, ancien des stups, capitaine au CV exemplaire. Un homme bardé de certitudes, mais dont l’assurance, au fil de l’enquête, va être ébranlée. Il va justement réaliser qu’il peut, lui aussi, se tromper. Et, forcément, cela va briser sa carapace. On va se rendre compte qu’il est plus vulnérable et plus fragile qu’il n’y paraît.

Il fait équipe avec Franz Agerland (Tchéky Karyo), un vieux briscard. Comment se passe la cohabitation ?

Éric Maes dirige l’enquête, Franz est là pour l’assister. Ce flic en fin de carrière n’apprécie pas d’être sous ses ordres. Mais, peu à peu, les deux hommes vont s’apprivoiser et se respecter mutuellement.

À lire également

"J'en ai marre" : Grégory Fitoussi agacé de devoir toujours évoquer "Sous le soleil"

Ne serait-ce pas votre premier rôle de flic ?

J’ai déjà été officier du GIGN en 2007 dans le téléfilm Opération Turquoise (Canal+), sur le génocide rwandais, mais je n’avais jamais eu l’occasion de jouer un policier dans un thriller.

Vous gérez désormais une carrière internationale. Quels sont vos projets ?

Je viens de démarrer...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi