Greg Becker, le riche patron au cœur de la faillite de la Silicon Valley Bank

© Mike Blake

Il a passé la majorité de sa carrière au sein de l’entreprise désormais en faillite. Greg Becker, le patron de la Silicon Valley Bank depuis 2011, est aujourd’hui au cœur du scandale. L’homme de 52 ans, qui a débuté dans le groupe voilà plus de trois décennies en tant qu’agent de crédit, a gravi peu à peu les échelons au point d’en devenir le patron. Mais la belle success story de celui qui a grandi dans une ferme de l'Indiana n’est plus qu’un lointain souvenir. La semaine dernière, la Silicon Valley Bank qui comptait pour clients de nombreuses start-up à San Francisco, a annoncé sa faillite, provoquant la plus grande crise d’un établissement financier depuis celle de 2008.

À lire aussi Faillite de Silicon Valley Bank : une enquête ouverte par Washington

Vingt-quatre heures après la choquante annonce, il a, dans une ultime tentative pour rassurer ses clients, appelé chacun d’entre eux, leur affirmant que leur argent était en sécurité. « C'est avec un cœur incroyablement lourd que je suis ici pour délivrer ce message, a commenté en vidéo, Grec Becker, d'après Reuters. Je ne peux pas imaginer ce qui se passe dans votre tête et je sais que vous vous posez des questions à propos de votre avenir et votre travail ». Mais aujourd’hui, impossible pour ces derniers de savoir s’ils récupéreront un jour leur fortune. En plus des start-up, la banque était également spécialisée dans le financement du capital-risque, soit les jeunes entreprises à fort potentiel. Les clients de ...


Lire la suite sur ParisMatch