Publicité

Une grande prématurée voit son nez détruit, un masque à oxygène mal placé en cause

Ça aurait dû être le jour le plus heureux de sa vie. Pourtant, Olga Antipina ne garde pas un souvenir heureux de la naissance de sa fille Dashenka. "Le matin, on m'a dit que tout allait bien pour l'enfant, mais qu'elle était envoyée à Kostroma parce qu'elle était née prématurément. J'ai été autorisée à venir la voir après mon rétablissement. Lorsque je suis arrivée à Kostroma et que j'ai revu ma fille, son nez était noir comme du charbon", se souvient la jeune maman dans les colonnes du Mirror. A ses questions, le personnel répond en haussant les épaules. "Un seul médecin m'a dit, officieusement, que le masque à oxygène de Dasha avait probablement été mal placé. J'ai été choquée : quel masque ? À Sharya, on m'a dit que tout allait bien pour l'enfant, qu'elle respirait toute seule. Personne n'a parlé du masque", poursuit la jeune Russe.

Qu'est-il arrivé au nez de la grande prématurée ?

A sa sortie de l'hôpital, Olga Antipina porte auprès de la police : "Quatre mois plus tard, nous n'avons reçu aucune information sur l'affaire. Et lorsque mon mari est venu lui-même s'enquérir de la situation, il s'est avéré qu'il n'y avait pas de rapport. Ils ont dit qu'ils l'avaient perdu". De son côté, la mère de Dashenka ne reste pas les bras croisés et adresse une lettre au Service fédéral de surveillance des soins de santé. "Que voulez-vous ? L'enfant est né prématurément. Remerciez le médecin d'avoir sauvé la vie de votre fille", lui (...)

Lire la suite sur Closer

Ben Attal "en guerre" avec sa mère : sa relation avec Charlotte Gainsbourg n’a pas été toujours rose
Kate Middleton : en pleine convalescence, elle fait une apparition surprise entourée de ses trois enfants
Quel est le signe astrologique le plus dépensier ?
« Retourne sur ton cocotier » : ces propos choc tenus par Claude François à une de ses Claudettes
Beauté après 50 ans : ces quatre éléments imparables pour un teint parfait