La grande distribution s'accorde sur un « plan de sobriété énergétique » face aux pénuries d'électricité

© Nicolas Messyasz/Sipa

Leclerc, Picard, Carrefour, Casino, Auchan... Ils se sont tous mis d’accord sur un plan de « sobriété énergétique » qui sera déployé à l’automne, indiquent-ils dans un communiqué transmis ce lundi par la fédération Perifem, qui rassemble l’ensemble des acteurs de la distribution pour agir sur les sujets énergétiques ou environnementaux. Cela prévoit, entre autres, l’extinction des enseignes dès la fermeture, la réduction de l’éclairage, voire la baisse de la température. Le secteur de la grande distribution a défini des « mesures communes et concrètes » pour baisser la consommation d’énergie des magasins, « devant le risque de pénuries d’approvisionnement électrique annoncées par le gouvernement pour cet hiver ».

Emmanuel Macron avait expliqué, le 14 juillet, que l’État préparait un « plan de sobriété » énergétique pour faire face au risque de pénurie liée à la guerre en Ukraine, appelant à « rentrer collectivement dans une logique de sobriété ».

Lire aussi - « Faire de la sobriété un choix collectif » : l’appel de 84 dirigeants d’entreprises français

Ainsi, les enseignes de grande distribution prévoient d’éteindre les enseignes lumineuses « dès la fermeture du magasin », contre une heure après en général, et de « systématiser la baisse d’intensité lumineuse », en réduisant de moitié l’éclairage de la surface de vente avant l’arrivée du public et de 30% lors des « périodes critiques de consommation ». Les autres mesures prévues pour une gestion plus sobre de l’énergie sont...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles