Publicité

Grammy Awards : de retour, Tracy Chapman offre la performance la plus bouleversante

Abaca
Abaca

Crédits photo : AbacaLe Grammy des mythes. La 66ème édition des Grammy Awards, qui s'est tenue dimanche soir à Los Angeles, a accueilli la fine fleur de la pop actuelle comme Dua Lipa, Taylor Swift ou Miley Cyrus, mais aussi de nombreuses légendes de la chanson. Ainsi, Stevie Wonder et Annie Lennox ont pris part à la séquence hommage du show, U2 a interprété "Atomic City" depuis la Sphere de Las Vegas, Billy Joel a chanté "Turn the Lights Back On", son premier single depuis 17 ans, Céline Dion a fait une apparition surprise malgré sa maladie, Mariah Carey a remis une récompense, et la légende folk Joni Mitchell, 80 ans, est venue pour la première fois de sa carrière aux Grammys. Mais l'autre événement de la soirée était sans aucun doute le retour de Tracy Chapman. Souvenez-vous : en 1988, le monde tombait sous le charme de cette jeune artiste alors âgée de 24 ans, à travers son premier album éponyme, écoulé à plus de 20 millions d'exemplaires grâce aux tubes "Talkin' 'Bout A Revolution" et "Fast Car". Très discrète ces dernières années, la chanteuse a vu son titre "Fast Car" revenir au sommet grâce à une reprise signée Luke Combs, devenue un énorme tube avec 375 millions d'écoutes sur Spotify.

Numéro un aux USA !


Ce succès a remis Tracy Chapman sous le feu des projecteurs et la chanteuse n'a pas hésité à accepter l'invitation de venir partager la scène de la Crypto.com Arena de Los Angeles. Après une introduction explosive de Dua Lipa su...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Tracy Chapman attaque Nicki Minaj
Tracy Chapman passe la barre des 100 000 ventes
Tracy Chapman, un nouvel opus et des concerts