Grève des laboratoires : où faire ses analyses ?

Unsplash

Les laboratoires d’analyses sont en grève du 14 au 16 novembre inclus. Lundi, 95% des structures en médecine de ville ont baissé le rideau pour contester l’effort financier de 250 millions d’euros pour 2022 demandé par l’État, ce qui les obligerait à baisser la tarification de leurs actes. Mais alors, comment réaliser ses examens ? On fait le point.

Pendant ces trois jours de grèves, les analyses les plus urgentes sont assurées. “Il y a un système qui a été mis en place pour gérer justement les urgences dans nos laboratoires”, assure sur franceinfo Lionel Barrand, le président du Syndicat national des Biologistes Médicaux (BIOMED). Ainsi, les patients ayant besoin de réaliser des bilans de chimiothérapie ou des dialyses doivent contacter une infirmière libérale qui pourra réaliser les examens en laboratoire. "Nos collaborateurs, notamment les infirmiers libéraux qui travaillent à domicile pour certaines prises de sang urgentes, sont traités sur le plateau technique”, a-t-il confirmé.

Pour les autres examens urgents, les patients sont invités à se rendre aux urgences de la clinique ou hôpital le plus proche, recommande le groupe de laboratoires Cerballiance dans un communiqué de presse. En effet, les laboratoires publics restent ouverts.

Concernant les personnes ayant besoin d’un bilan préopératoire, elles doivent contacter l’établissement dans lequel elles doivent se faire opérer, pour connaître la procédure, et peut-être reprogrammer l’intervention chirurgicale.

Pour les simples (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

On peut réduire ses cauchemars grâce à un seul accord de piano, selon des chercheurs
Une casserole anti-adhésive abîmée peut libérer des milliers de particules de plastique
Des champignons hallucinogènes testés contre la dépression
Stress, infections, épuisement : les effets néfastes des transports en commun pour la santé
Alzheimer : selon des chercheurs, la bière protègerait de la maladie