Publicité

Grève chez Tesla : les bornes bientôt bloquées

Depuis quatre mois, une grève dans le secteur automobile suédois s'intensifie, prenant pour cible notamment Tesla. Ce mercredi, un syndicat suédois a annoncé une nouvelle mesure de protestation en bloquant purement et simplement les Superchargeurs Tesla à partir du 4 mars prochain.

Cette décision émane du syndicat des employés des services et de la communication, en signe de solidarité avec le mouvement de grève initié il y a quatre mois. À l'origine de ce conflit, le refus de Tesla de signer une convention collective sur les salaires, remettant ainsi en question le modèle social suédois qui repose sur ces accords sectoriels.

Chronologie d'un conflit qui dure

Le conflit a commencé le 27 octobre dernier lorsque 130 mécaniciens de Tesla répartis dans dix ateliers à travers la Suède ont déclenché une grève pour protester contre le refus de Tesla de s'engager dans des négociations salariales collectives. Ce mouvement social s'est ensuite étendu aux pays nordiques voisins, réunissant une douzaine de syndicats de différents secteurs en opposition à Tesla, avec le soutien notamment des postiers et des dockers. L'action annoncée par le syndicat comprendra le blocage des travaux d'expansion, de réparation et de maintenance de toutes les stations de recharge des voitures Tesla en Suède, ou encore la suspension des livraisons des plaques d'immatriculation pour les véhicules de la marque.
Ces conventions, négociées secteur par secteur, couvrent près de 90 % des salariés suédois et 80 % des employés danois, régissant les conditions de travail et établissant des minimas salariaux. Cependant, les ouvriers de Tesla, bien qu'étant syndiqués, ne bénéficient pas de ces...Lire la suite sur Autoplus