Publicité

Grève chez Tesla : bientôt étendue à d’autres pays européens ?

Tout a commencé par une grève des 120 techniciens chargés de l’entretien du réseau de Superchargeurs en Suède. En cause ? Le refus de Tesla de signer une nouvelle convention collective concernant les rémunérations salariales avec les syndicats. Des techniciens rapidement soutenus par la poste locale, qui ne distribue plus le courrier – et dès lors, les plaques d’immatriculation – destiné au constructeur américain. Mais également par les dockers des ports suédois qui, en soutien à la cause, refusent de décharger les Tesla des bateaux. Pour contourner ce blocage, le constructeur faisait depuis lors débarquer ses voitures au Danemark avant de les acheminer par la route vers le pays voisin.

Les Danois solidaires de leur voisin

Mais ce 4 décembre, le syndicat des dockers danois 3F a déposé un préavis de grève qui prendra effet dans 15 jours, menaçant de stopper à leur tour le déchargement de véhicules à destination de la Suède, en solidarité avec leurs voisins. "Être l'une des personnes les plus riches du monde ne vous permet pas d’établir vos propres règles. Nous avons conclu des accords sur le marché du travail dans les pays nordiques et vous devez les respecter si vous voulez faire des affaires ici" a déclaré Jan Villadsen, Président de la division des transports du syndicat 3F. Et l’action pourrait bien prendre encore plus d’ampleur

Bientôt la Finlande, la Norvège, l’Allemagne ?

En Finlande, le syndicat des travailleurs du transport a prévu de se réunir ce jeudi pour décider de soutenir ou non la grève. Et en...Lire la suite sur Autoplus