Publicité

Grève du 31 janvier : une journée « fortement perturbée » dans les transports

De nombreux trains ne circuleront pas mardi 31 janvier.  - Credit:DENIS CHARLET / AFP
De nombreux trains ne circuleront pas mardi 31 janvier. - Credit:DENIS CHARLET / AFP

Les voyageurs sont invités à reporter leur voyage. La circulation des trains sera « très fortement perturbée » mardi 31 janvier, pour la deuxième journée de mobilisation contre la réforme des retraites, en particulier pour les trains régionaux TER et Transilien, et sera « fortement perturbée » pour les TGV, a annoncé la Société nationale des chemins de fer français (SNCF).

La compagnie ferroviaire prévoit deux TGV sur cinq sur l'axe nord, un sur deux dans l'est, un sur quatre sur l'arc atlantique, un sur deux sur le sud-est et deux sur cinq pour les Ouigo. Pour les trains régionaux, elle prévoit deux TER sur dix en moyenne, et le trafic des Intercités sera également « très fortement perturbé » : aucun train ne circulera, à l'exception d'un aller-retour sur les liaisons Paris-Clermont-Ferrand, Paris-Limoges-Toulouse et Bordeaux-Marseille. Les trains de nuit seront eux totalement interrompus les nuits de lundi à mardi et de mardi à mercredi 1er février.

En Île-de-France, un train sur trois sur les lignes A, B, H et U, ainsi qu'un train sur quatre sur la ligne K, et un train sur dix pour les lignes C et D (en partie fermées), E, J, L, N, P et R, selon un communiqué. Les lignes 4, 11 et 13 du tramway fonctionneront normalement.

Côté international, les trains connaîtront des sorts divers : la circulation des Eurostar et Thalys fonctionnera quasi normalement, mais le trafic des TGV sera « fortement perturbé » entre la France et la Suisse (Lyria).

« Les prévisions so [...] Lire la suite