Publicité

Grâce aux Russes, 2022 a été une année record pour l’immobilier à Dubaï

Les autorités de Dubaï, l’un des sept émirats qui composent les Émirats arabes unis, ont annoncé lundi 16 janvier un chiffre record pour les ventes immobilières en 2022.

La valeur des transactions s’est élevée à 528 milliards de dirhams, soit environ 132 milliards d’euros, ce qui représente une augmentation de 76,5 % par rapport à l’année dernière. C’est la première fois dans l’histoire que la barre des 500 milliards de dirhams est franchie. Quant au volume des ventes, il a concerné 122 658 entités immobilières, une hausse de 44,7 % sur un an.

Une “performance exceptionnelle”, se félicite le prince héritier de Dubaï, Hamdane ben Mohammed ben Rached Al-Maktoum sur le site du quotidien anglophone émirati The National.

Dubaï reste l’une des destinations les plus attrayantes pour les investisseurs, du fait de son économie stable, de ses fondamentaux financiers solides et des perspectives de croissance qu’il offre, explique-t-il. Et puis, se vante-t-il, la ville est en train de s’imposer comme “l’une des meilleures métropoles où vivre et travailler” grâce à “ses infrastructures exceptionnelles et de ses réglementations favorables”.

L’effet Ukraine

L’immobilier représente un tiers de l’économie de Dubaï. C’est un secteur économique clé, au même titre que le tourisme et la finance.

Comme l’écrit The National, ce boom immobilier dans l’émirat “survient dans un contexte plus large de reprise économique qui fait suite au ralentissement dû à la pandémie de Covid, et malgré une situation économique mondiale difficile”.

Une situation mondiale difficile notamment depuis le début de la guerre en Ukraine, dont Dubaï a paradoxalement profité.

Le journal anglophone ne l’évoque pas, mais l’afflux important de ressortissants russes fuyant les sanctions occidentales qui frappent leur pays depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie a largement contribué à ce record, selon Bloomberg. Au point que les Russes ont été les plus gros acheteurs internationaux de biens dans l’émirat l’année dernière, d’après Betterhomes, un courtier immobilier bien implanté.

[...] Lire la suite sur Courrier international

Sur le même sujet :