Publicité

Le gouvernement veut protéger les femmes dans les taxis

Lors de sa réélection, Emmanuel Macron promettait que la lutte contre les violences faites au femmes deviendrait la grande cause de son quinquennat. Alors que les années ont passé, rien ne semble vraiment avoir changé, malgré sa promesse de campagne. Et il y a un lieu où cela est particulièrement problématique : les transports. C'est d'ailleurs là où l'Etat veut agir, afin de rendre ces derniers plus sûrs pour les femmes qui les utilisent. Et le gouvernement a notamment les taxis dans le viseur, alors qu'il vient d'annoncer une série de mesures concernant ces derniers.

De nouvelles règles

C'est par l'intermédiaire de Clément Beaune, ministre des Transports que ces annonces ont été faites, à la veille de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. Mais alors, de quoi s'agit-il ? Et bien la première consiste tout simplement à bannir de la profession tous les chauffeurs ayant été condamnés pour des violences sexistes ou sexuelles. Et ce avec un "dispositif accéléré" selon le gouvernement, qui n'en dit pas plus à ce sujet pour le moment. Mais rassurez-vous, ce n'est pas tout car d'autres mesures sont également prévues.

Une formation inédite

En effet, le ministre des transports explique que le gouvernement va aussi mettre en place...Lire la suite sur Autoplus