Publicité

Gourou, yoga et abus sexuels : ce que l’on sait du coup de filet sur une secte en France

Vaste opération policière dans l’Hexagone. Au total, 41 personnes ont été interpellées ce mardi 28 novembre en France, soupçonnées d’être liées à une secte internationale accusée de nombreuses dérives sous couvert de pratique du yoga, a appris l’AFP de sources judiciaire et proche de l’enquête, confirmant une information de Libération.

Ces arrestations ont eu lieu en région parisienne et dans les Alpes-Maritimes. Quelque 175 policiers ont été mobilisés pour cette opération d’ampleur, coordonnée par l’OCRVP (Office central pour la répression des violences aux personnes). Lors des arrestations, 26 femmes, dont plusieurs étaient sous emprise, ont été libérées, a précisé la source proche de l’enquête.

Gourou condamné pour viol en Roumanie

Parmi les interpellés figure Gregorian Bivolaru, 71 ans, le gourou roumain et fondateur de ce mouvement international de yoga controversé, a précisé la source proche de l’enquête. D’après Libération, cet homme déjà condamné pour viol sur mineur en Roumanie aurait fait venir les adeptes pour des « initiations sexuelles » de yoga tantrique.

À lire aussi Qu’est-ce que la secte Moon, cette organisation religieuse que le Japon veut dissoudre ?

Ce mouvement, appelé Mouvement pour l’intégration spirituelle vers l’absolu (Misa), a de nombreuses écoles de yoga et autres succursales, a détaillé cette source. « Il est difficile de chiffrer le nombre d’adeptes », mais « c’est plusieurs centaines de personnes », a-t-elle ajouté. Une informatio...


Lire la suite sur ParisMatch