Publicité

Goodyear : des salariés obtiennent plus de 4 millions de dollars d'arriérés de salaire

Victoire pour plus d'un millier de salariés, actuels et anciens, de Goodyear. Le gouvernement américain a annoncé, lundi 5 février, qu'un plan de médiation sur les droits du travail dans une usine de Goodyear au Mexique a permis de verser 4,2 millions de dollars d'arriérés de salaire à plus de 1 300 travailleurs, rapporte Boursorama, mardi 6 février.

Le ministère américain du Travail et le Bureau du représentant américain au commerce (USTR) ont également précisé que leur «réponse rapide» à la contestation des droits du travail dans le cadre de l'accord commercial entre les États-Unis, le Mexique et le Canada a permis d’obtenir des gains salariaux immédiats pour la plupart des travailleurs de l'usine. Et ce, grâce à une reclassification des catégories d'emploi conformément à un accord sectoriel sur l'emploi.

L'USTR a lancé le recours en mai 2023 en vertu des dispositions de l'accord commercial spécifiques à l'usine pour lutter contre le déni des droits des travailleurs, tels que l'élection de nouveaux syndicats. En juillet dernier, Goodyear et les gouvernements américain et mexicain sont convenus d’un plan d'assainissement de l'usine de San Luis Potosi, au Mexique, qui emploie environ 1 150 personnes à la fabrication de pneus. Ce plan prévoit notamment le versement d'arriérés de salaire aux travailleurs éligibles pour «non-application» de la convention collective du secteur.

«Nous sommes impatients de voir les relations entre les syndicats et la direction mûrir et s'approfondir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Stellantis dément les rumeurs de fusion avec Renault, l’Italie très remontée
SUV à Paris : le triplement des tarifs pourrait rapporter très gros à la Ville
Carburants : le litre encore plus cher, bientôt le retour de la prime de 100 euros ?
Fini le stationnement gratuit, cette commune va mettre en place des abonnements payants
Surtaxe sur les SUV : êtes-vous concernés par la hausse des tarifs de stationnement à Paris ?