Publicité

Le Goncourt 2023 décerné à Jean-Baptiste Andrea pour "Veiller sur elle"

Joel Saget - AFP

Le prix Goncourt 2023 a été décerné ce mardi à Jean-Baptiste Andrea pour Veiller sur elle. Il succède à Brigitte Giraud, récipiendaire du prix en 2021 pour Vivre vite.

Venu à la littérature sur le tard, à 46 ans, l'écrivain issu du milieu du cinéma raconte avec Veiller sur elle une histoire d'amour dans l'Italie fasciste, entre une patricienne et un plébéien tous deux épris d'art.

Déjà récompensée par le prix Fnac, cet ouvrage de 500 pages est publié par une maison indépendante, L'Iconoclaste. Il s'agit du quatrième roman de l'écrivain, déjà couronné, entre autres, par le Femina des lycéens en 2017 pour son premier livre, Ma reine.

Au cinéma, Jean-Baptiste Andrea s'est notamment illustré en tant que scénariste avec Hellphone de James Huth (2007) ou King de David Moreau (2022) mais aussi comme réalisateur sur Big Nothing (2006) avec David Schwimmer et Simon Pegg et La Confrérie des larmes (2013) avec Jérémie Renier et Audrey Fleurot.

Cinq finalistes pour le prix Renaudot

Le Goncourt a été remis, comme le veut la tradition, à l'heure du déjeuner au restaurant Drouant, dans le quartier de l'Opéra, à Paris. Quatre auteurs étaient finalistes: Éric Reinhardt avec Sarah, Susanne et l'écrivain, Jean-Baptiste Andrea avec Veiller sur elle, Gaspard Koenig avec Humus et Neige Sinno avec Triste tigre.

Mais la romancière française n'avait en réalité que peu de chance de remporter le plus prestigieux des prix littéraires puisque Triste tigre, récit d'inceste et essai sur les violences sexuelles a déjà remporté lundi le Femina. Or ce prix avait été créé en 1904 en réaction à la misogynie du Goncourt, et le Goncourt tient à s'en démarquer systématiquement.

S'il ne rapporte au vainqueur qu'un chèque de 10 euros, le Goncourt est la consécration d'une carrière d'écrivain, un trophée convoité par nombre de romanciers et romancières. C'est aussi l'assurance de ventes considérables: en moyenne, depuis le début du siècle, aux alentours de 400.000 exemplaires.

Comme le veut la tradition, le prix Renaudot est remis juste après le Goncourt, dans le même restaurant du quartier de l'Opéra à Paris. Il compte cinq finalistes pour le roman: Sorj Chalandon (L'Enragé), Lilia Hassaine (Panorama), Alexis Salatko (Jules et Joe), Ann Scott (Les Insolents) et Gaspard Koenig (Humus).

Article original publié sur BFMTV.com