Golden Globes: comment Jennifer Coolidge a spoilé la fin de "The White Lotus"

Jennifer Coolidge aux Golden Globes, le 11 janvier 2023. - Amy Sussman - Getty Images North America -AFP
Jennifer Coolidge aux Golden Globes, le 11 janvier 2023. - Amy Sussman - Getty Images North America -AFP

Elle a ému, fait rire et pleurer, ce soir-là, aux Golden Globes. La comédienne Jennifer Coolidge a aussi laissé échapper un énorme spoil de la série The White Lotus, dans son discours de remerciement, mardi, après avoir reçu le Golden Globe de la meilleure actrice dans un second rôle dans une série.

Au lendemain de ce discours, dans lequel l'actrice a remercié Mike White, le créateur de la série qui a relancé sa carrière, les fans fulminent (un peu), mais lui pardonnent beaucoup tant elle est drôle et touchante.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"À l'ère du streaming et des téléspectateurs internationaux, il est illégal pour les acteurs de divulgâcher une série (récente) dans un discours d'acceptation", écrit ainsi une téléspectatrice.

"Seule Jennifer Coolidge peut divulgâcher la fin d'une série dans un discours et c'est la reine des gaffeuses", s'amuse une autre.

"A-t-elle réellement spoilé?"

D'autres, incrédules, s'interrogent: "A-t-elle réellement spoilé la dernière saison de la série?". Certains n'osent cliquer sur les extraits de la soirée, de peur de découvrir le spoil en question.

Car si la soirée des Golden Globes a été très peu suivie aux Etats-Unis, enregistrant son audience la plus basse. La cérémonie a attiré 6,3 millions de téléspectateurs mardi soir, contre 18 millions en 2020 avant que la pandémie et les scandales ne frappent ces prix auparavant très suivis, car ils lancent la saison des récompenses aux États-Unis.

L'actrice a également remercié Ryan Murphy, un des rares réalisateurs à l'avoir fait tourner durant ses longues années de vaches maigres. Mais c'est surtout vers Mike White que sont allés ses remerciements. Le réalisateur était d'ailleurs en larmes.

"J'avais de si grands rêves"

"Plus jeune, j'avais de si grands rêves et de si grandes espérances, mais ce qui s'est passé, c'est que la vie les a fait s'envoler. Je pensais que j'allais devenir reine de Monaco, même si quelqu'un d'autre l'a fait", a-t-elle plaisanté. "Et puis vous vieillissez et vous pensez, 'Oh, qu'est-ce qui va se passer? Et, Mike White, tu m'as donné de l'espoir. Tu m'as donné un nouveau départ... Tu as changé ma vie d'un million de façons différentes."

Car avant de revenir sur le devant de la scène, grâce au succès de The White Lotus, Jennifer Coolidge a enchaîné les petits rôles. Elle est surtout restée dans les annales du cinéma pour son rôle dans American Pie et celui dans La Revanche d'une blonde. Et si c'est en effet un peu compromis pour devenir "reine de Monaco", il n'est pas trop tard pour les "grands rêves" de Jennifer Coolidge.

Article original publié sur BFMTV.com