"Les Glorieuses" lancent une agence de presse féministe

·1 min de lecture

Le projet est aussi médiatique que politique. La newsletter féministe "Les Glorieuses" lance Impact, une agence de presse pour couvrir les mobilisations des femmes, du succès des manifestations pour le droit à l'avortement en Argentine au réveil de la vague MeToo en Chine, en passant par l'entreprenariat des femmes en Afrique de l'Ouest. "La première étape, avec 'Les Glorieuses', était de sensibiliser le public aux enjeux autour des droits des femmes", explique sa fondatrice, Rebecca Amsellem, docteure en économie.

La militante trentenaire est aussi à l'origine d'un mouvement de dénonciation des inégalités salariales. Depuis 2015, elle donne chaque année la date à partir de laquelle les femmes travaillent gratuitement (#4novembre16h16 en 2020). Aujourd'hui, avec une équipe de 5 personnes, la société d'édition Gloria Media, créée en 2018, produit trois newsletters, qui comptent 150.000 abonnés.

"Aider les grands médias" à raconter les luttes féministes

"Avec Impact, on veut se rapprocher des activistes et aider les grands médias à raconter les luttes féministes", poursuit l'entrepreneuse, qui réfléchit depuis deux ans à ce projet. Grâce à un travail de terrain, sous forme de dépêches, de brèves ou d'enquêtes, l'agence veut renforcer la collaboration entre les groupes militants partout dans le monde. "C'est le bon moment pour se lancer : en France, le mot 'féminisme' n'est plus un gros mot", assure-t‑elle.

"

En France, le mot 'féminisme' n'est plus un gros mot

"

Impact devrait êt...


Lire la suite sur LeJDD