Publicité

Gillian Anderson voulait arrêter d'être actrice après ce film, alors que c'est un pur chef-d'oeuvre !

Backgrid UK/ Bestimage
Backgrid UK/ Bestimage

Cela fait désormais plus de trente ans que Gillian Anderson promène sa silhouette sur petit comme grand écran. S'il y a bien un rôle ô combien mémorable, qui a largement contribué à mettre sa carrière sur orbite, c'est bien celui de l'agente du FBI Dana Scully dans la série culte X-Files.

"J'ai eu l'occasion de jouer des personnages très emblématiques. C’est ce qui donne du sens au mot icône. Sans ces personnages, je n’aurais probablement pas cette étiquette" confiait l'intéressée au micro des journalistes en 2022, alors qu'elle était invitée à CANNESERIES.

Ajoutant : "Avec Scully, il y a certainement eu des moments pendant les années 90 où j'avais l'impression d’avoir une responsabilité en tant que modèle d'inspiration pour les femmes et que c’était presque comme un fardeau parce que je ne pensais pas être à la hauteur de ce regard posé sur moi. Je devenais paranoïaque à l’idée d’être prise dans des moments de faiblesse par les paparazzi".

Un échec dévastateur profondément injuste

Entre deux saisons X-Files justement (la 8e et la 9e), Gillian Anderson a tourné Chez les heureux du monde; adaptation d'un fameux roman publié en 1905 écrit par la romancière Edith Wharton, à qui l'on doit aussi Le Temps de l'innocence qui sera adapté par Martin Scorsese.

L'histoire ? Au début du XXe siècle, au sein de la haute société new-yorkaise où règnent superficialité et hypocrisie, Lily Bart, ravissante jeune femme au sommet de sa gloire mondaine, découvre subitement l…

Lire la suite sur AlloCiné

Un deal avec Netflix ? Un retour dans X-Files ? Gillian Anderson explique ses choix

X-Files : comment ça se termine ?