Publicité

"Gigantesque" et "hors de contrôle": un pompier français raconte l'incendie historique qui touche le Texas

La situation empire heure après heure. Les pompiers du Texas continuent de lutter contre le plus grand incendie de l’histoire de l'État américain, qui pour l'heure a fait au moins un mort et ravagé plus de 430.000 hectares.

Le feu progresse dans le nord de cet Etat plus grand que la France, commençant même à grignoter des terres dans l'Oklahoma voisin, sans que les pompiers parviennent à contenir la catastrophe. On estime que deux terrains de football sont réduits en cendres toutes les secondes.

Selon l'Office des forêts du Texas, pas moins de six grands foyers actifs distincts sont à déplorer dont le principal, baptisé "Smokehouse Creek", a tué une femme de 83 ans, dont la maison est partie en fumée. L'état de catastrophe naturelle a été déclenché dans 60 comtés.

"Vraiment gigantesque"

Invité vendredi 1er mars sur l'antenne de BFMTV, Jérémie Bricout, un Français pompier professionnel au Texas depuis 2017, fait le point sur la situation.

"Le feu est vraiment gigantesque, c’est complètement hors de contrôle. Il n’y a pas grand-chose qu’ils peuvent faire pour l’instant, c’est plus veiller à mettre la population en sécurité, protéger les structures autant que possible", dit-il.

Selon lui, bien que le vent se soit calmé ces dernières heures, les services météorologiques prévoient de nouvelles fortes rafales au cours du weekend à venir. Elles pourraient rendre encore plus difficile la tâche des soldats du feu et attiser les flammes.

"On va voir ce qu’il va se passer, mais je pense que ça va continuer de grossir, il n’y a rien qu’ils puissent faire pour le moment", reprend celui qui raconte ses aventures au sein des pompiers américains sur la chaîne YouTube FireFrenchy.

Si des feux du même type ne sont pas rares en cette saison au Texas car "il manque de pluie, il y a de la sécheresse et les grandes herbes brûlent", la différence "c'est la taille de l'incendie", termine-t-il.

Biden promet des aides

Jeudi 29 février, Joe Biden, en visite dans le Texas sur le thème de l'immigration, a affirmé à la presse que 500 fonctionnaires fédéraux s'activent pour lutter contre les incendies, en plus des pompiers locaux.

"J'ai demandé à mon équipe de faire tout ce qui est possible pour aider à protéger les habitants des communautés menacées par ces incendies", a-t-il déclaré, promettant une aide fédérale au Texas et à l'Oklahoma, tout en fustigeant ceux qui nient l'existence du changement climatique.

Les pompiers tablaient sur une baisse de la température jeudi pour reprendre l'initiative face aux flammes, tout en redoutant que la situation n'empire durant le week-end en raison des vents attendus.

"Les conditions d'incendies vont augmenter dans les plaines samedi, et encore davantage dimanche avec la possibilité de vents forts à travers l'ouest du Texas", a prévenu l'Office des forêts du Texas sur son site internet.

Plusieurs villes des Etats-Unis et du Canada ont connu des températures record en février, certaines ayant même enregistré des chaleurs estivales. Selon les experts, le phénomène El Niño est en cause, en plus du changement climatique.

Article original publié sur BFMTV.com