Publicité

La Gigafactory de Berlin prise pour cible par des activistes écologiques

Elon Musk qualifie les auteurs de l'attaque contre l'usine Tesla à Berlin “d’éco-terroristes les plus stupides". L'usine a été évacuée en raison d'une coupure de courant provoquée par l'incendie d'un pylône électrique, retardant la production jusqu'à la semaine prochaine. Le groupe "Volcano" revendique l'attaque, critiquant la consommation de ressources de Tesla. Les tensions avec la communauté locale, opposée à l'expansion de l'usine, s'accentuent, mettant en péril l'avenir de la Gigafactory de Berlin.

Selon Elon Musk : “Les éco-terroristes les plus stupides de la planète”

Elon Musk n'a pas mâché ses mots sur son réseau social, décrivant les auteurs présumés comme les "éco-terroristes les plus stupides de la planète". Un coup dur pour l'entreprise qui, au lieu de promouvoir des véhicules électriques, se retrouve à gérer une crise causée par une attaque contre sa propre infrastructure. Le directeur de l'usine, Andre Thierig, a annoncé que la production ne reprendra probablement pas avant la semaine prochaine, le temps que le fournisseur d'électricité rétablisse l'alimentation située près de l’usine. Une véritable épreuve pour une entreprise déjà confrontée à des défis locaux et environnementaux.
En effet, l'incident a forcé l'évacuation de l'usine après qu'un pylône électrique à proximité a été incendié (l’usine n’a pas été touchée), provoquant des pannes de courant dans toute la région. L'ironie n'est pas passée inaperçue : l'usine qui produit des véhicules électriques se retrouve plongée dans le noir à cause...Lire la suite sur Autoplus