Gifle de Will Smith : Chris Rock sort du silence

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Chris Rock, during an on air interview at a studio in Newton, MA on July 28, 2012. (Photo by Rick Friedman/Corbis via Getty Images)
Rick Friedman / Corbis via Getty Images Chris Rock, during an on air interview at a studio in Newton, MA on July 28, 2012. (Photo by Rick Friedman/Corbis via Getty Images)

Rick Friedman / Corbis via Getty Images

Chris Rock pris en photo le 28 juillet 2012 à Newton.

GIFLE - « Ouais, cette merde m’a fait mal ». Ces mots, ce sont ceux de Chris Rock. Alors qu’il se produisait ce dimanche 24 juillet dans le New Jersey, ce dernier a évoqué sans détour la gifle reçue de la part de Will Smith il y a quatre mois, lors des derniers Oscars.

Pour rappel, alors qu’il devait remettre un prix, l’humoriste avait tenté une blague sur l’alopécie de la femme de l’acteur, Jada Pinkett Smith. Une plaisanterie que n’avait pas du tout appréciée la star hollywoodienne, qui l’avait alors rejoint sur scène avant de le frapper au visage sous le regard médusé des spectateurs.

« Ceux qui disent que les mots font mal n’ont jamais reçu de coup de poing dans la figure, a livré Chris Rock durant son spectacle. Je ne suis pas une victime. Ouais, cette merde m’a fait mal. Mais je me suis débarrassé de ça et je suis allé travailler le lendemain. Je ne vais pas à l’hôpital pour une coupure de papier. »

La carrière de Will Smith au ralenti depuis la gifle

C’est la première fois que l’interprète de Lee Butters dans l’Arme fatale 4 se confie sérieusement sur l’incident. Il avait refusé de le faire lors de sa première apparition publique quelques jours après les Oscars. « Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce qu’il s’est passé, donc si vous êtes venus pour entendre ça, j’ai un spectacle entier que j’ai écrit avant ce week-end », avait-il lancé à l’époque. « Je suis encore en train de digérer ce qui s’est passé. Donc, à un moment donné, je vais parler de ça. Et ce sera sérieux et drôle », avait-il ajouté.

L’affaire de la gifle a cependant bien aidé son spectacle Ego Death World Tour, dont les ventes de billet avaient explosé fin mars. Concernant Will Smith, ce fut le contraire. Depuis son geste de colère, celui-ci a démissionné de l’Académie des Oscars et celle-ci a pris la décision de le bannir de la cérémonie pendant les dix prochaines années. Un retour de bâton qui ne s’arrête pas là, puisque la carrière de l’acteur semble désormais avancer au ralenti.

Pourtant bien avancé, le film Bad Boys 4, dont les premiers opus avaient cartonné au box-office, a été mis en pause. Il en va de même pour Fast and Loose sur Netflix, dans lequel la star de Men in Black devait camper le rôle d’un mafieux amnésique. De son côté, la sortie d’Emancipation, sur Apple TV+, a été retardée d’un an.

À voir également sur Le HuffPost : Oscars 2022 : Will Smith gifle Chris Rock après une blague sur sa femme

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles