Publicité

Geoffroy Didier (LR) : « Nicole Belloubet est la nouvelle Pap Ndiaye ! »

Geoffroy Didier, eurodéputé Les Républicains.  - Credit:Alfonso Jimenez/Shutterstock/SIPA / SIPA / Alfonso Jimenez//SIPA
Geoffroy Didier, eurodéputé Les Républicains. - Credit:Alfonso Jimenez/Shutterstock/SIPA / SIPA / Alfonso Jimenez//SIPA

Député européen sortant Les Républicains, Geoffroy Didier le répète aux siens : loin de partir perdant pour les européennes du 9 juin, il convient de hausser le ton contre le Rassemblement national et sa tête de liste, Jordan Bardella, nettement en tête dans les sondages, en débusquant ses faux-semblants. Un président du RN qu'il accuse d'exploiter les soucis des Français et de n'avoir strictement rien obtenu pour le pays depuis son élection au Parlement européen en 2019. « Derrière les cravates bien nouées, monsieur Bardella et ses amis sont des cyniques qui utilisent les problèmes des Français pour mettre en œuvre leur projet de destruction de l'Europe », cingle-t-il, donnant le ton d'une campagne qu'il souhaite pied à pied contre le RN et la liste zemmouriste portée par Marion Maréchal.

Secrétaire général délégué des Républicains, ce proche d'Éric Ciotti invite aussi les électeurs à ne pas céder aux sirènes de Renaissance, accusant les macronistes de faire à Bruxelles l'inverse de ce qu'ils prêchent à Paris et de se comporter en « gauchistes ». Si la droite bataille, veut-il croire, elle peut conjurer la menace de faire un score inférieur aux 8,5 % récoltés il y a cinq ans par François-Xavier Bellamy. Quelques heures après le remaniement du gouvernement, Geoffroy Didier s'en prend par ailleurs à la nouvelle ministre de l'Éducation, trop à gauche au goût des Républicains. Un mois après la nomination de Gabriel Attal, tance-t-il, l'heure a déjà sonné de [...] Lire la suite