Publicité

General Motors : changement de plans concernant les voitures électriques

Machine arrière sur l’électrique pour General Motors ? Le groupe automobile américain est visiblement en train de changer ses plans…

Les Américains, plus mesurés sur le 100% électrique

Si en Europe, la vague de l’électrique est bien lancée depuis 2020, aux États-Unis, elle a été plus balbutiante. Bien qu’à l’époque, certains modèles étaient déjà commercialisés sur le continent (notamment les Chevrolet Bolt EV et Hyundai Kona Electric), le sursaut vers cette technologie est réellement arrivé en 2022, quand Ford présentait en grande pompe son pick-up « truck » F-150 Lightning, 100% électrique ! Voilà, la course était lancée parmi les « Big Three » (Ford, GM, Chrysler). Depuis, le groupe Chrysler a rétorqué avec son pick-up RAM 1500 REV, et le SUV électrique Jeep Wagoneer S pointe le bout de son nez (l’Avenger électrique que nous avons en Europe n’est pas proposé là-bas).
Mais c’est surtout General Motors qui a pris ce défi à bras le corps, et ce pour la plupart de ses marques. Le groupe n’en est pas à son premier coup d’éclat : sa marque Chevrolet commercialisait la Volt (ancêtre de la Bolt) dès 2011, et même la curieuse EV1 dans les années 90 ! Actuellement, Chevrolet commercialise ses Silverado, Equinox et Blazer à la sauce EV, GMC son Hummer, Cadillac ses Celestiq, Lyriq et Escalade iQ. Ne mentionnons pas Buick, mourante sur le marché américain, et dont les nouveautés électriques sont réservées à la Chine…

Malgré son avance, General Motors se veut prudent

Mais, comme la plupart de ses concurrents, General Motors commence à émettre des doutes quant à cette marche forcée (et rapide) vers le 100% électrique. Lors de la...Lire la suite sur Autoplus