Publicité

Israël dévoile une vidéo de Yahya Sinouar, le chef du Hamas, dans un tunnel : ce que l’on sait

Cette image extraite d’une vidéo publiée par l’armée israélienne le 13 février 2024 montre ce qui l’armée dit être le chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinouar, marchant dans un tunnel avec d’autres personnes, dans la bande de Gaza, le 10 octobre 2023.
- / AFP Cette image extraite d’une vidéo publiée par l’armée israélienne le 13 février 2024 montre ce qui l’armée dit être le chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinouar, marchant dans un tunnel avec d’autres personnes, dans la bande de Gaza, le 10 octobre 2023.

GAZA - Il s’agirait des premières images du chef du Hamas depuis le 7 octobre, date des attaques sans précédent du mouvement terroriste sur le sol israélien.

L’armée israélienne a diffusé mardi 13 février une vidéo montrant selon elle le chef du Hamas à Gaza, Yahya Sinouar, dans un tunnel le 10 octobre, trois jours après le début de la guerre.

Sur les images (à voir ci-dessous) provenant d’une caméra de surveillance découverte lors d’une opération des forces spéciales à Khan Younès ces derniers jours, on peut le voir marcher dans un tunnel avec une partie de sa famille, a décrit lors d’un briefing retransmis à la télévision le porte-parole de l’armée israélienne, Daniel Hagari, comme le rapporte le média israélien Haaretz.

Selon l’armée, la vidéo montre le cerveau présumé de l’attaque du 7 octobre, qui « s’enfuit avec ses enfants et l’une de ses épouses, conduit par son frère Ibrahim Sinouar ».

« Cette vidéo ou une autre n’est pas ce qui compte vraiment »

La « traque » de Yahya Sinouar « ne s’arrêtera que lorsque nous l’aurons capturé mort ou vivant », a affirmé Daniel Hagari, soulignant de facto qu’il avait réussi à y échapper depuis quatre mois.

« Cette vidéo ou une autre n’est pas ce qui compte vraiment. Ce qui est important, ce sont les renseignements que nous collectons et qui nous permettront de trouver les hauts responsables du Hamas et les otages », a ajouté Daniel Hagari, sans préciser le lieu où les images avaient été tournées.

La semaine dernière, le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, a affirmé que Yahya Sinouar était « en fuite » et allait « de cachette en cachette », alors que les forces israéliennes qui avancent dans le sud de la bande de Gaza continuent de bombarder Khan Younès, sa ville natale.

Yahya Sinouar, 61 ans, a rejoint le Hamas en 1987 lors de la fondation du groupe par l’influent cheikh Ahmad Yassine. Il a passé plus de 20 ans dans les prisons israéliennes avant d’être libéré en 2011 et a progressivement accru son emprise sur le mouvement palestinien à Gaza avec, à son service, sa branche militaire, les brigades al-Qassam. Il a nommé un autre de ses frères, Mohammed, à la tête de la brigade de Khan Younès, la plus importante de la branche militaire.

À voir également sur Le HuffPost :

Guerre Israël-Hamas : pourquoi Paris, Londres et Washington sanctionnent des « colons israéliens »

Guerre Israël-Hamas : La France fait évacuer 42 personnes de Gaza par Rafah