Publicité

Gaza, Niger, MV Ruen : les informations de la nuit

Guerre Israël-Hamas : nouveaux espoirs de trêve dans la bande de Gaza. Les espoirs d’un cessez-le-feu dans le territoire palestinien menacé de famine semblent ravivés “après l’abandon par le Hamas de ses principales exigences”, écrivait The Guardian samedi 16 mars. “Les négociateurs israéliens devraient arriver au Qatar dimanche dans le cadre de nouveaux intenses efforts pour mettre fin au moins temporairement à la guerre à Gaza, après l’abandon par le mouvement islamiste de ses principales exigences pour un cessez-le-feu”, notamment celle de cessation permanente des hostilités, “à la suite d’une série d’échecs”. Vendredi, le Premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou a indiqué avoir approuvé les plans d’une attaque militaire sur Rafah, note le journal britannique. Environ 1,5 million de Palestiniens sont massés dans cette ville, selon l’ONU.

Le Niger rompt sa coopération militaire avec les États-Unis. Le régime des généraux au pouvoir à Niamey a dénoncé samedi “avec effet immédiat” l’accord de coopération militaire passé avec les États-Unis en 2012, affirmant que la présence américaine était “illégale”. “Ainsi donc, après la France, le Niger met fin à sa coopération militaire avec les États-Unis ce qui va se traduire par le départ des soldats américains stationnés au pays notamment sur la base aérienne d’Agadez”, commente ActuNiger. L’annonce survient “quelques jours après une nouvelle visite à Niamey, d’une délégation de hauts responsables militaires conduite par la sous-secrétaire d’État aux Affaires africaines, Molly Phee, et le Commandant en chef des forces américaines en Afrique (AFRICOM) ”, contextualise le site d’information.

La marine indienne reprend le navire “MV Ruen” à des pirates. Les forces navales indiennes, dont des commandos spéciaux, ont saisi un cargo qui avait été détourné par des pirates somaliens et ont sauvé 17 membres d’équipage, a déclaré un porte-parole de la marine, cité par Al-Jazeera. Dans un message publié samedi sur X, la marine a déclaré que les 35 pirates à bord du MV Ruen, un vraquier bulgare battant pavillon maltais, s’étaient rendus. Cette attaque menée le 14 décembre à 380 milles marins ou 700 kilomètres à l’est de l’île yéménite de Socotra était le premier détournement réussi par des pirates somaliens depuis 2017.

[...] Lire la suite sur Courrier international