Publicité

Gaza: ce que montrent les images de l'armée israélienne à l'intérieur de l'hôpital al-Shifa

Israël a pris le contrôle mercredi d'une partie du complexe hospitalier d'al-Shifa, le plus grand de la bande de Gaza. Selon l'État hébreu, il a été utilisé comme base militaire par le Hamas. Dans une vidéo, Tsahal dit avoir trouvé "des munitions, des armes et des équipements militaires". D'autres images montrent des grenades.

Pas de tunnel, mais des fusils, des grenades et un ordinateur. Soupçonné de servir de site militaire au Hamas, l'hôpital al-Shifa a été la cible d'une opération de l'armée israélienne, qui a pénétré mercredi à l'intérieur du complexe. Le site, qui abritait également des centaines de civils, est un objectif majeur d'Israël dans sa guerre engagée après les attaques terroristes du 7 octobre contre le mouvement islamiste qui contrôle la bande de Gaza.

Tsahal a dit avoir trouvé "des munitions, des armes et des équipements militaires" du Hamas, alors que le mouvement palestinien dément ses affirmations.

Une longue vidéo de près de 7 minutes

Dans la soirée, l'armée israélienne a publié sur X, ex-Twitter, une vidéo sous forme de plan-séquence montrant l'un de ses porte-parole à l'intérieur des couloirs du complexe hospitalier. Cette vidéo de 7 minutes et 18 secondes a été supprimée avant d'être republiée dans la nuit dans une version raccourcie (6 minutes et 59 secondes), ont remarqué de nombreux internautes.

Cette vidéo n'a en outre pas pu être authentifiée par BFMTV.com, qui ne peut pas indiquer avec précision à quel moment mercredi elle a été tournée. Le document était mis à disposition de plusieurs médias par l'agence de presse américaine Associated Press à 21h48, heure de Paris.

Un sac derrière une machine à IRM

On y voit Jonathan Conricus, porte-parole de l'armée israélienne, décrire son avancée dans le complexe alors qu'il est filmé par un autre militaire. La description de la vidéo affirme qu'il expose "les innombrables armes" du mouvement palestinien, supposément cachées à l'intérieur de l'hôpital.

Les premières images publiées sur X ce jeudi 16 novembre au matin montrent bien quelques fusils de type AK-47, mais pas un arsenal conséquent. Un fusil AK-47 est "caché" derrière une machine à IRM, souligne Jonathan Conricus. "Dans ce sac, il y a un AK-47, un uniforme, des grenades", explique-t-il. De l'autre côté de la machine à IRM, l'armée israélienne montre que des sacs plastiques contenant de l'équipement médical (médicaments, pansements) sont empilés.

Jonathan Conricus se déplace dans un couloir et répète que les caméras de sécurité de l'établissement ont été obstruées, visiblement par du "scotch de couleur noir". Derrière lui, des sacs dans lesquels semblent se trouver des fusils.

Pas d'images de tunnels sous l'hôpital

La dernière salle que visite le porte-parole de l'armée dans cette vidéo semble être un bureau où un ordinateur, toujours allumé et dont l'écran a été flouté par l'armée, est posé sur une table. À gauche de l'appareil se trouve un téléphone, une "radio militaire", ainsi que plusieurs CD empilés.

Selon Jonathan Conricus, "des renseignements militaires" peuvent être trouvés à l'intérieur de l'ordinateur et sur les CDs, qui doivent être "analysés" par l'armée israélienne.

Sur son compte en hébreu, Tsahal a aussi publié une série de photos, sur laquelle on peu voir des armes, des grenades, des munitions et des gilets pare-balles alignés.

Aucune image de tunnel sous l'hôpital n'a été montrée jusqu'à présent par l'armée israélienne. Un journaliste américain, Trey Yingst, correspondant pour FoxNews en Israël, a pu se rendre à l'intérieur de l'hôpital al-Shifa et suivre les soldats. "On nous a montré des armes dans le bâtiment de radiologie. On ne nous a pas montrés de tunnels", a-t-il indiqué sur X, en partageant la vidéo de son reportage diffusé sur la chaîne américaine.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, l'armée a annoncé mener à nouveau une opération à l'hôpital al-Shifa, le ministère de la Santé de l'administration du Hamas faisait état de bulldozers israéliens sur ce complexe hospitalier où se trouvent, selon l'ONU, environ 2.300 personnes, dont des patients, des soignants et des déplacés

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Tsahal trouve des armes dans l'hôpital al-Chifa